1) Rencontre avec la Direction du CROUS

Ce mercredi 19 Nouvembre, le CROUS a finalement accepté de rencontrer la FERUL quant à l’insalubrité des sanitaires dénoncée par l’état des lieux de Camus, après une semaine d’ignorance de leur part… De cette réunion, la FERUL a obtenu des avancées relatives, le CROUS nous a présenté des engagements planifiés dans le temps :

– Dans un premier temps des réparations rapides, par la Résidence, qui ne touchent pas au bâti des douches : installation de rideaux neufs dans chaque douche, changement ou réparation des verrous de douches ou WC défaillants, installation de baguettes d’angle PVC sur les bâtis intérieurs de porte, installation de plaques PVC en bas des portes de douche, remplacement  des « tempomix » défectueux par un robinet et/ou mitigeur et un pommeau fixe (ce qui préviendra les risques de vols récurrents de flexibles de douche). Ces réparations se feraient du 20 Novembre au 23 Décembre 2014.

– Dans un second temps, pendant que les réparations rapides seront effectuées, le CROUS lancera une étude des bâtis des douches pour évaluer la présence d’amiante dans les bâtiments avant d’envisager les changements plus majeurs à faire (comme si ça n’aurait pas du être fait avant…). Le CROUS nous a assuré que l’étude serait publique et consultable par tous. Là aussi nous devrions voir en voir la couleur fin Décembre.

– Un nouveau rendez-vous est prévu en janvier avec la Direction du CROUS pour parler cette fois-ci des gros travaux tels que les changements des cadres de portes, réparations de plafonds, changements de portes etc. qui seraient effectués en partie par une entreprise extérieure. Problème : nous n’avons pas d’engagement clair quant aux rénovations qui seront apportés durant cette nouvelle phase, la raison avancée étant que rien ne peut être engagé tant que l’étude n’est pas sortie car si amiante il y a, l’addition sera beaucoup plus salée…

2) Réunion de résidents

Suite à cette réunion, une réunion des résidents de Camus (comptant une grosse quarantaine de résidents) s’est tenue pour discuter des perspectives à venir après les quelques engagements pris par le CROUS. Après avoir discuté des situations des bâtiments, des engagements à tenir pour le CROUS, un plan de mobilisation a été voté par les résidents :

Continuer à mettre la pression sur le CROUS par des actions jusqu’au 10 décembre, prochain jour d’échéance pour les loyers, que ce soit par une mobilisation des résidents aux élections du CROUS du 27 Novembre ou des actions « coup de poing » (idée de déploiement de banderole sur les bâtiments de la Résidence) pour montrer que l’on reste vigilants face à leurs promesses.

Réunir, et ce avant le 10 décembre, les résidents de Camus pour constater si le CROUS tient ses engagements ou non et ainsi décider de la mise en place ou non d’une grève des loyers.

– Demander au CROUS d’afficher un planning des réparations visible par tous les résidents, car c’est à chaque résident des cités universitaires concernées que le CROUS doit rendre des comptes.

3) Étendons le mouvement, continuons à mettre la pression !

D’ores et déjà la démarche va se renouveler, l’état des lieux numérique de Boucher est presque prêt et bientôt disponible pour tous. Une réunion de résidents est programmée ce Mardi, et une rencontre avec la Direction de la résidence aura prochainement lieu !

Le 27 Novembre est une date également importante, en appuyant la liste UNEF & Assos soutenue par la FERUL aux élections CROUS, ce sera un moyen important de montrer -par les urnes- que nous restons mobilisés et que nous voulons des élus combatifs qui relayent nos aspirations et notre combat.

Aujourd’hui, plus que jamais, la mobilisation des résidents doit être présente, que ce soit dans les résidences ou sur les réseaux sociaux. Et ce jusqu’à obtenir ce pour quoi nous nous battons : des conditions dignes et décentes dans nos douches !

Publicités